top of page
Rechercher

La Respiration Holotropique

Dernière mise à jour : 31 oct. 2021




Outil d’exploration de la conscience élaboré par le psychiatre-psychanalyste Stanislav Grof dans les années 1970, la respiration holotropique donne accès au potentiel de connaissance et de guérison de soi-même.


Il ouvre la porte à un état de conscience élargi permettant à l’esprit de changer de mode de fonctionnement. Selon le Dr Stanislav Grof, le simple fait de se retrouver dans cet état altéré susciterait une activité thérapeutique spontanée.


C’est une porte d’accès à des vérités de l’être enfouies, cachées, protégées qui ne demandent pourtant qu’à être révélées. Grâce à un accompagnement par des thérapeutes formés à cette technique, la respiration holotropique permet d’accéder à cet état de conscience élargi et de donner du sens à ce qui est vécu.

Le terme holotropique provient du grec ; holos : tout et trepein : se déplacer vers. Il s’agit donc de ce qui aspire à la totalité, à la globalité de l’être.

Cette approche psychothérapeutique permet, par le soutien de la respiration et un support musical dédié, d’expérimenter un processus de réunification des différentes dimensions de l’être humain ; physique, émotionnelle, mentale et spirituelle.


La principale cause de mal-être provient justement de l’absence de sens et de la coupure avec une ou plusieurs dimensions de l’être. Du fait des blessures de notre histoire, nous avons parfois dû nous couper de nos sensations corporelles, de nos émotions ou de notre capacité à nous relier à d’autres, ou à plus grand que nous-mêmes. Cette coupure était alors nécessaire pour survivre à la douleur de la blessure. C’est la coupure et le manque de sens qui est liée à cette coupure qui peuvent créer des souffrances, un malaise dans la vie quotidienne.


La respiration holotropique permet cette exploration en sécurité et accompagné par des thérapeutes bienveillants. L’accueil de ce qui est vécu est essentiel pour que l’expérience soit intégrée correctement. C’est pourquoi, le créateur de la technique, S. Grof estimait qu’il est important de pratiquer ce travail de conscience au sein d’un groupe.


L’expérience qui est faite durant la session de respiration holotropique diffère d’une personne à l’autre et elle diffère pour chaque personne d’une session à l’autre. L’expérience de chacun prend naissance à partir de ce qui est vivant en lui au moment de l’expérience et en fonction de ce qui a besoin d’être mis en lumière à ce moment précis.

C’est le mystère de l’être humain qui est à l’œuvre ; à chacun de l’explorer. En tant que thérapeute formée à cette méthode, j’ai pleine et entière confiance en ce mystère et dans la capacité de l’être humain à laisser émerger de l’inconscient ce qui a besoin d’être mis en lumière. Mon accompagnement et ma mission sont alors d’offrir un cadre sécurisant et accueillant à la personne qui s’ouvre à davantage de conscience d’elle-même. C’est, selon moi, la voie de la guérison de l’Être.


Je crée des groupes de respiration holotropique afin de permettre cette exploration en bénéficiant de l'appui et de l'énergie du groupe durant une journée.

J'accompagne également les personnes en individuel durant une demi-journée.


109 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page